terrace du riz
  • Découverture de la maison des Ede en hauts plateaux

    Découverture de la maison des Ede en hauts plateaux

    (Updated: 23/3/2019)

    Découverture de la maison des Ede en hauts plateaux: La maison longue est le lieu de vie traditionnel des grandes familles Ede. Elle se rallonge chaque fois qu’une membre de la famille se marie-Une membre puisque les Ede ont une tradition matrilinéaire.

  • Chi tiết tin 2

Découverture de la maison des Ede en hauts plateaux: La maison longue est le lieu de vie traditionnel des grandes familles Ede. Elle se rallonge chaque fois qu’une membre de la famille se marie-Une membre puisque les Ede ont une tradition matrilinéaire. La plus longue maison connue dans l’histoire de cette ethnie est tellement allongée que lorsqu’on frappe un gong à un bout de la maison, à l’autre bout, le son n’est qu’à peine audible!

La maison traditionnelle des Ede est une maison sur pilotis construite en bambou et en bois. Le plancher et les murs sont faits de vieux bamboux aplatis. Quant au toit, il est recouvert   de paille. La maison est construite dans le sens nord-sud. Vue de loin, elle ressemble à un bateau. 
Que ce soit la reconstruction, la maison conserve le nord – sud suivre les coutumes traditionnelles Ede. Allez vers le nord pour rentrer à la maison, avec l'entrée principale, bienvenue aux invités. Les longs escaliers ont souvent deux, appelé escalier féminin et escalier masculin. Escalier (à droite) souvent décorée de forme de croissant et forment les deux seins, exprimant les croyances traditionnelles et matriarcat. Ceci est l'escalier aux femmes et aux invités. Escalier rustique reste, plus petit, pour les hommes.
Découverture de la maison des Ede en hauts plateaux: L’espace de la maison, tout en longueur donc, est divisé en deux parties distinctes. La première partie, appelée Gah, occupe un tiers de cet espace, le reste s’appelle Ok. Gah comprend à la fois le salon, la cuisine, l’espace de vie commune, le lieu de culte et le lieu où les garçons dorment. C’est dans cette partie qu’on expose les objets précieux. Gah est séparé de l’autre partie, Ok, par deux piliers, l’un situé à l’est et l’autre, à l’ouest. Le pilier de l’est est le principal. A côté de ce pilier, se trouve un lit de planches sur lequel la cheffe de la famille s’installe lorsqu’il y a une réunion. A côté du pilier de l’ouest, on dispose un gros tambour et plusieurs gongs. Le tambour est mis au-dessus d’un banc de 0,5m de haut, de 10 à 20m de long, alors que les gongs sont placés en-dessous. C’est sur ce long banc que les musiciens vont jouer. 
La maison longue n’est pas qu’un espace de vie, c’est aussi un point d’attache entre différentes générations d’Ede. Dans cet édifice, chaque nuit, toute la grande famille se réunit autour d’un foyer. Les femmes font du tissage ou de la broderie, les hommes réparent leurs charrues ou leurs pioches, les vieux racontent des épopées ou récitent des poèmes aux enfants… Toujours dans cet espace, les rites, les mœurs et coutumes des Ede sont préservés et valorisés. Ainsi s’allonge la maison, et avec elle, les traditions…
 
La maison traditionnelle des Ede: La maison longue est le lieu de vie traditionnel des grandes familles Ede. Elle se rallonge chaque fois qu’une membre de la famille se marie-Une membre puisque les Ede ont une tradition matrilinéaire. La plus longue maison connue dans l’histoire de cette ethnie est tellement allongée que lorsqu’on frappe un gong à un bout de la maison, à l’autre bout, le son n’est qu’à peine audible!
La maison traditionnelle des Ede est une maison sur pilotis construite en bambou et en bois. Le plancher et les murs sont faits de vieux bamboux aplatis. Quant au toit, il est recouvert   de paille. La maison est construite dans le sens nord-sud. Vue de loin, elle ressemble à un bateau. 
Que ce soit la reconstruction, la maison conserve le nord – sud suivre les coutumes traditionnelles Ede. Allez vers le nord pour rentrer à la maison, avec l'entrée principale, bienvenue aux invités. Les longs escaliers ont souvent deux, appelé escalier féminin et escalier masculin. Escalier (à droite) souvent décorée de forme de croissant et forment les deux seins, exprimant les croyances traditionnelles et matriarcat. Ceci est l'escalier aux femmes et aux invités. Escalier rustique reste, plus petit, pour les hommes.
La maison traditionnelle des Ede: L’espace de la maison, tout en longueur donc, est divisé en deux parties distinctes. La première partie, appelée Gah, occupe un tiers de cet espace, le reste s’appelle Ok. Gah comprend à la fois le salon, la cuisine, l’espace de vie commune, le lieu de culte et le lieu où les garçons dorment. C’est dans cette partie qu’on expose les objets précieux. Gah est séparé de l’autre partie, Ok, par deux piliers, l’un situé à l’est et l’autre, à l’ouest. Le pilier de l’est est le principal. A côté de ce pilier, se trouve un lit de planches sur lequel la cheffe de la famille s’installe lorsqu’il y a une réunion. A côté du pilier de l’ouest, on dispose un gros tambour et plusieurs gongs. Le tambour est mis au-dessus d’un banc de 0,5m de haut, de 10 à 20m de long, alors que les gongs sont placés en-dessous. C’est sur ce long banc que les musiciens vont jouer. 
La maison longue n’est pas qu’un espace de vie, c’est aussi un point d’attache entre différentes générations d’Ede. Dans cet édifice, chaque nuit, toute la grande famille se réunit autour d’un foyer. Les femmes font du tissage ou de la broderie, les hommes réparent leurs charrues ou leurs pioches, les vieux racontent des épopées ou récitent des poèmes aux enfants… Toujours dans cet espace, les rites, les mœurs et coutumes des Ede sont préservés et valorisés. Ainsi s’allonge la maison, et avec elle, les traditions…
Submit votre commentaire
Note: (*) infomations nécessaires
Nom et prénom (*)
Email (*)
Commentaire (*)
Code sécurité (*)
 
  • Le sanctuaire de My Son

    Le sanctuaire de My Son

    Classé par l’UNESCO en 1999, le site archéologique de My Son est un ensemble de temples Chams, érigé entre la fin du IVe siècle jusqu'au XIIIe siècle. Bien qu’il ait subi de nombreuses dégradations (pillages, destruction) au cours des guerres successives qui ont frappées le Vietnam, son appartenance au patrimoine mondial de l’UNESCO illustre la splendeur et de l’histoire de ce lieu.

  • Nha Trang

    Nha Trang

    Capitale de la province de Khanh Hoa, Nha Trang est reconnue pour ses longues et belles plages de sable blanc clairsemées de cocotiers, qui figurent les plus touristiques du Vietnam.

  • Da Nang

    Da Nang

    Située à près de 600km au sud d’Hanoi, au centre du Vietnam, dont elle est la ville la plus importante, Da Nang est actuellement la 4ème ville du pays. Du fait de son emplacement géographique : à la croisée des routes menant en Thaïlande et au Laos, la ville est depuis longtemps un port vietnamien très important. En outre Da Nang est bien desservie : la ville est dotée d’un aéroport international et se situe sur la ligne de chemin de fer à environ équidistance des 2 capitales administrative et économique du pays : Hanoi et Saigon.

  • A la découverte de la ville de Da Lat

    A la découverte de la ville de Da Lat

    Située sur les hauts-plateaux du centre du pays à 1500m d’altitude, Da Lat est une ville qui a particulièrement subi l’influence de la colonisation française : elle fut la principale station climatique de l’Indochine Française. En raison de son climat favorable, la ville est également connue pour ses productions de vins, fraises et roses. Bien que les rizières ne soient pas répandues dans cette région, l’agriculture y est très développée avec notamment d’immenses serres.

    • Les incontournables de Huế

      Les incontournables de Huế

      Si d'aventure vous êtes de passage dans la cité impériale de Huế, voici quelques endroits à visiter et choses à faire considérés comme incontournables...

    • Les incontournables de Hoi An

      Les incontournables de Hoi An

      Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999, cette ville située au centre du Vietnam, apparait comme l’une des 25 destinations de voyages préférées...

Agence de voyage au Vietnam

© 2017 - 2018 Vietnam Heritage

Address: No 29, 218/2 Pham Van Dong, Co Nhue, Nord Tu Liem, Hanoi, Vietnam

Tel: 0084 904 67 55 89 - Fax:

Email: info@goyavetravel.com